• Bonjour à tout le monde . Je ne ferai pas de com jusqu'à dimanche : je vais me faire poser des implants et je pense que je ne serai pas en forme ! Mais je regarderai quand même vos articles et vous pouvez me laisser un petit mot, au contraire ça me fera du bien.

    Merci à tout le monde et bonne fin de semaine.


    32 commentaires
  • "Ils souffrent comme nous. Comme nous aussi, ils jouissent du bien-être . Mieux que nous parfois, ils s'imposent par la ruse et l'intelligence . Comment continuer à les traiter comme des "choses" dont on se contenterait de condamner l'abus ? "

    Ceci est le résumé d'un livre écrit par : Boris Cyrulnik, Élisabeth de Fontenay, Peter Singer.

    C'est une série d'entretiens avec ces trois auteurs sur la cause animale . J'y ai appris des

     tas de choses .

    Par exemple , les combats de chiens ! Je connaissais les combats de coqs mais pas de chiens ! Ou même des combats de chiens contre taureaux . Mais comment peut-on imaginer ça !

    En Amérique, un homme s'est fait prendre alors qu'il organisait des combats de chiens, la réaction a été considérable, certains réclamaient la peine de mort mais finalement, il a fait un temps en prison et en est ressorti  alors que tout le monde demandait que sa peine soit prolongée ..

     

    Les animaux aussi ont des droits.Les animaux aussi ont des droits.

     

    La photo qui suit est tellement plus réconfortante ! Pourquoi les faire se battre ?                                      

    Les animaux aussi ont des droits.

     

    Ces auteurs disent également qu'ils ont la preuve que les homards et les crabes réagissent à des stimuli douloureux mais n'ont pas la certitude absolue et définitive d'une conscience de la souffrance. Il n'empêche que je ne vais plus avoir la même joie à jeter dans l'eau bouillante, crabes et homards ...

    Les animaux aussi ont des droits.Les animaux aussi ont des droits. 

     

     

     

     

    Des études ont même montré que les poissons bénéficiaient"du même appareil neurologique que les mammifères et les humains pour détecter la douleur".Par conséquent,les conditions dans lesquelles sont élevés les poissons d'élevage doivent également nous interroger . Comme les poules élevées en batterie ou les porcs ou les petits veaux et j'en oublie ...

    Je vais m'arrêter là dans mon étude de ce livre de peur de vous ennuyer . J'y reviendrai sans doute ...


    22 commentaires
  • Friande de confiture ( surtout dans mes yaourts... ) j'ai décidé de me mettre au travail .

    Dans le fond de mon jardin, j'ai deux cerisiers : des cœurs de pigeons que je garde pour la dégustation et des griottes qui font une délicieuse confiture.

    Les confitures...Voici les griottes . Il yen a tant que j'en ai laissé pour les oiseaux ... Je suis rentrée avec un seau plein : 10 kilos .

     

    Les confitures...

     

     

    J'ai passé la matinée à les dénoyauter, même avec le dénoyauteur il faut du temps ! J'en ai utilisé à peu près le tiers et mis le reste au congélateur : je m'y remettrai une autre fois ...

    Et voici le résultat :

     

    Les confitures...

    Et pour mon petit plaisir du dimanche, j'ai fait un clafoutis !

     

    Les confitures...

     

     

    Je m'y remets la semaine prochaine pour vider le seau et ... remplir mes pots !


    24 commentaires
  • J'ai voulu faire un petit retour dans mon passé ... Je suis allée revoir la ferme où nous avons fait pas mal de séjours avec mon mari. 

    Voici d'abord la maison, abandonnée maintenant.

    Un brin de nostalgie.Un brin de nostalgie.

     

     

     

     

    Et un vieux four à pain qui servait encore il y a une quarantaine d'années pour faire cuire la dinde de Noël : c'était bien meilleur dans ce four à bois que dans la gazinière ... Maintenant, j'ai eu bien du mal à y accéder tant il y a de l'herbe !

    Un brin de nostalgie.

     

     

     

    Pas moyen de photographier l'intérieur : c'est tout noir !!!

     

    Un brin de nostalgie.

    Et la petite écurie où se reposait la" Ponette" après son dur labeur dans les champs ; il n'était pas question de la remplacer par un tracteur !  

    Tout est si triste maintenant ... Je me demande pourquoi j'ai voulu revenir là !

    Alors , pour me remettre de mes émotions, je suis allée au bord de mon étang. Quand mes enfants étaient petits, ils venaient s'y baigner, puis pêcher. J'ai passé des jours entiers au bord de ce petit plan d'eau . Voici d'abord le tout petit chemin par lequel on y accède.

    Un brin de nostalgie.

    Et puis des petits morceaux de l'étang, avec le "plongeoir" au milieu.

    Il y a beaucoup  de verdure, c'est reposant .

    Un brin de nostalgie.Un brin de nostalgie.Un brin de nostalgie.

     

     

     


    14 commentaires